Application de chaleur contre les douleurs du dos

Sommaire

Le choix d’appliquer de la chaleur ou du froid sur une zone douloureuse dépend du type de douleur. L’application d’une source de chaleur est recommandée lors des contractures musculaires : mal de dos simple, crampes, courbatures, douleurs suite à une mauvaise position, etc.

Mécanismes de la thermothérapie

La chaleur — ou thermothérapie — a de véritables bienfaits contre les douleurs dorsales :

  • elle relaxe les muscles qui sont contractés, ce qui permet de diminuer la douleur ;
  • elle permet de dilater les vaisseaux sanguins : les toxines sont donc évacuées plus vite et les tissus abîmés sont plus rapidement oxygénés ;
  • les récepteurs de la chaleur paralysent les récepteurs de la douleur ;
  • elle facilite le glissement des fascias (membranes en fibres élastiques qui enveloppent une structure anatomique comme un muscle par exemple), ce qui donne une sensation de détente ;
  • la chaleur libère partiellement les éventuels nerfs pincés.

Bon à savoir : l’action de la chaleur est rapide mais seulement temporaire. Elle permet surtout de rendre la douleur supportable.

Utilisation de la chaleur contre le mal de dos

L’utilisation de chaleur, quelle que soit sa forme (bouillotte, sèche-cheveux, crème chauffante, etc.), est recommandée dans les cas suivants :

  • en prévention, avant un effort physique dans un environnement humide ou froid : ski, randonnée, etc. ;
  • après un effort physique intense, en association avec des exercices d’étirement ;
  • en cas de douleurs avérées.

Pour que l’application de chaleur soit vraiment efficace contre votre mal de dos :

  • l’apport de chaleur doit être durable et constant ;
  • vous pouvez l’accompagner d’un massage aux huiles essentielles : l'huile essentielle de gaulthérie est à privilégier car c'est une HE hyperémiante (qui provoque l'accumulation de sang dans les vaisseaux, d'où un afflux local de chaleur), mais attention elle est irritante et doit donc être diluée (maximum 10 % dans un flacon d'huile végétale et/ou d'autres HE).

Attention : il est contre-indiqué d’appliquer du chaud sur une zone inflammatoire ou infectée, ou si vous souffrez d’insuffisance veineuse.

Ces pros peuvent vous aider