10 conseils pour soulager une douleur au dos

Tensions, douleurs articulaires, osseuses ou musculaires, notre dos est régulièrement mis à rude épreuve.

Rassurez-vous, pas question de se lancer dans des postures alambiquées dignes des plus grands yogis. En quelques points simples accessibles à tous, soulagez votre dos, mais si ça dure, consultez un médecin !

 

Je m'étire !

Je m'étire !
© Thinkstock

Les étirements de la colonne vertébrale soulagent immédiatement les douleurs. En vous étirant régulièrement, vous assouplissez également vos muscles.

Un exercice d'étirement :

  • Allongez-vous sur le dos, les jambes collées à un mur parfaitement perpendiculairement au corps.
  • Écartez et rapprochez vos pieds.
  • Orientez vos pieds vers l'avant et vers le plafond.
  • Étirez vos bras.
  • Respirez pendant toute la durée de l'exercice.
  • Relevez-vous doucement.

Bon à savoir : un bon étirement après le sport limite l'apparition de courbatures.

Je me détends à fond.

Je me détends à fond.
© Thinkstock

Le massage du visage reste le plus propice à la détente. En effet, il permet :

  • de détendre les personnes anxieuses ;
  • de revigorer les personnes fatiguées ;
  • de soulager les maux de tête ;
  • de stimuler la circulation sanguine ;
  • de donner bonne mine.

Les douleurs dorsales signalent souvent des tensions de la colonne vertébrale, des épaules ou du cou. Revoyez vos faits et gestes quotidiens pour corriger vos défauts de posture.

  • En cas de douleur intense, un spécialiste pourra vous aider à redresser votre dos.
  • De temps en temps, offrez-vous un massage dans un institut.

Je respire.

Je respire.
© Thinkstock

Le déclenchement des douleurs dorsales peut se rapporter à une tension liée au stress. Respirer profondément apporte un certain bien-être et soulage les tensions.

  • Face à une situation anxiogène, le corps contracte ses muscles intercostaux et la respiration devient de plus en plus limitée.
  • Pour répondre à ce phénomène, il faut respirer à fond avec le ventre pour détendre immédiatement la poitrine.
  • Ainsi, tous les tissus réoxygénés se détendent et les tensions disparaissent.

Bon à savoir : s'entraîner chaque jour à bien respirer pendant 3 minutes permet de diminuer de façon significative le stress.

Je reste tonique.

Je reste tonique.
© Thinkstock

Une position inactive rend les os plus fragiles. La colonne vertébrale peut vous faire souffrir si vous effectuez des mouvements brusques. Pour y remédier, il faut rester « tonique » et pour cela, il convient de :

  • s'étirer régulièrement ;
  • pratiquer une activité physique régulière ;
  • se bouger, tout simplement.

Bon à savoir : le ginseng régule la pression sanguine. Il apporte donc la tonicité nécessaire au bien-être de votre corps.

Je m'adosse quelques secondes.

Je m'adosse quelques secondes.
© Thinkstock

La plupart des chaises de bureau sont équipées d'une double position : l'une permet de maintenir le dos droit (position de travail), l'autre d'incliner le dos en arrière (position de relaxation).

  • Même si vous ne pouvez vous accorder une pause pour le moment, cette opération ne prend que quelques secondes.
  • Inclinez votre fauteuil en arrière quelques instants, respirez profondément.
  • Verrouillez de nouveau en position assise pour reprendre le travail.

Bon à savoir : sur une chaise de bureau, les accoudoirs hauts ne sont pas idéals, car ils éloignent le corps du bureau.

Je change d'oreiller.

Je change d'oreiller.
© Thinkstock

Nous passons entre 7 et 8 h par jour à dormir. Il est donc important que notre colonne vertébrale ne souffre pas trop de cette position prolongée.

L'oreiller joue un rôle majeur dans le confort du dos :

  • Il est plus ou moins ferme selon la position adoptée.
  • On le bannit du lit des enfants jusqu'à 2 ans.
  • Chez les personnes âgées, l'oreiller est plus épais pour favoriser la respiration.
  • L'oreiller est rembourré en laine en cas d'humidité et en latex pour un bon maintien.

Bon à savoir : si vous aimez lire au lit, un traversin peut vous aider à vous installer confortablement. En revanche, il faudra le retirer pour vous allonger.

Devant la télé, je m'enfonce à fond dans le canapé.

Devant la télé, je m'enfonce à fond dans le canapé.
© Thinkstock

Pas question de se vautrer devant la télévision ! En effet, en particulier après un repas, il n'est pas du tout indiqué de s'allonger et de tordre le cou vers l'écran.

La position idéale du spectateur reste la position assise bien au fond d'un canapé ou d'un fauteuil, avec éventuellement les pieds rehaussés par une petite table.

Je lis bien installé.

Je lis bien installé.
© Thinkstock

La lecture est une activité longue et statique. Aussi, il est important de bien s'installer pour éviter de se lasser trop vite ou de se faire mal à terme.

  • Choisissez un fauteuil ferme et confortable.
  • Asseyez-vous au fond du dossier.
  • Posez la tête sur un appui-tête pour un meilleur maintien.
  • Appuyez votre main qui tient le livre sur un accoudoir pour éviter de peser sur les poignets.

Bon à savoir : si vous aimez lire allongé, optez pour une « liseuse » ! Ce meuble rehausse la tête suffisamment pour obtenir la position de lecture optimale.

Je garde la tête droite devant l'écran.

Je garde la tête droite devant l'écran.
© Thinkstock

Votre écran d'ordinateur doit se situer pile en face de vous de sorte que vous ne devez pas lever ou tourner la tête pour le regarder.

Si ce n'est pas le cas, vous risquez de souffrir de fréquents torticolis.

Bon à savoir : les magasins d'informatiques proposent des rehausseurs d'écran ou d'ordinateurs portables de la bonne dimension. Sinon, vous pouvez toujours aller piocher dans votre bibliothèque pour les ajuster à la bonne hauteur.

Je mange le dos droit.

Je mange le dos droit.
© Thinkstock

Bannissez les tabourets de bar, les repas sur la table basse et les divan antiques ! Pour un bon maintien tout au long du repas, vous devez disposer d'un véritable dossier.

Une bonne position au cours du repas :

  • Soulage la colonne vertébrale.
  • Améliore la digestion.

Bon à savoir : les crampes d'estomac ne sont pas toujours liées à l'alimentation. Une période de stress peut contracter douloureusement et involontairement les muscles.

Pages Jaunes vous en dit plus

 

La position assise prolongée ou un sommeil agité peuvent déclencher des douleurs au dos. Pour identifier la cause du problème et pour mieux le combattre, nos contenus vous éclairent :

Ces pros peuvent vous aider