Symptômes du lumbago

Sommaire

Le lumbago ou lombalgie est une pathologie qui peut avoir de multiples causes. Il se traduit par plusieurs types de symptômes plus ou moins invalidants et peut être soigné par un traitement pour lumbago.

Soigner son lumbago (en vidéo)

Symptômes du lumbago : une douleur violente et subite

Le lumbago est une contracture musculaire. Cela explique que ses symptômes se caractérisent avant tout par une douleur violente et subite qui se manifeste le plus souvent au cours d'un faux mouvement.

Cette douleur est proche de ce qu'on peut ressentir en cas de déchirure musculaire (mais dans ce cas aucune lésion n'existe). La douleur irradie parfois dans la fesse et la cuisse, voire jusqu'au mollet : cela signifie qu'il y a également une sciatique.

Symptômes lumbago : douleur pendant le mouvement

La douleur est aggravée au mouvement, notamment lorsqu'il s'agit de se pencher en avant ou de se cambrer. Elle apparaît dans l'un ou l'autre de ces mouvements en fonction de la manière dont la vertèbre est « bloquée » :

  • si la vertèbre est maintenue (par le muscle contracté) en extension, c'est la flexion du tronc qui sera douloureuse ;
  • si la vertèbre est maintenue en flexion, c'est l'extension du tronc (le fait de se cambrer) qui sera sensible, voire impossible.

Bon à savoir : des douleurs non mécaniques (douleurs d’aggravation progressive, présentes au repos et notamment la nuit), des paresthésies au niveau du périnée, des douleurs thoraciques ou encore une altération de l'état général peuvent également être des symptômes. Mais ils constituent alors des signes d'alerte qui imposent une prise en charge spécifique et/ou urgente (source : fiche mémo de la HAS).

Autres symptômes du lumbago

La douleur peut aussi s'accentuer dans les situations suivantes :

  • la position assise et n'importe quelle autre posture statique prolongée ;
  • la marche parfois ;
  • le soulèvement d'objets lourds ;
  • le fait de se lever du lit ou d'une chaise ou à l'inverse de s'asseoir ;
  • en cas de toux, d'éternuement et à la selle (l'augmentation de la pression abdominale retentit directement sur la colonne lombaire).

L'examen clinique révèle une contracture musculaire et une limitation de certains mouvements.

Bon à savoir : pour apprendre à mieux connaître son dos et la lombalgie, l'Assurance maladie propose une application gratuite « Activ'Dos » disponible sur smartphone.

Courbature

Article

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider